Jeux Amiga PC et consoles Mega Man Livres
La bibeloterie Liens Contact Jukebox
Jeux Amiga # a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z :)

Premier Manager

Premier Manager Premier Manager Premier Manager

Développeur : Realms of FantasyGraphismes :
Éditeur : GremlinSons et musiques :
Année : 1992Difficulté :
Genre : GestionDurée de vie :
Nombre de joueurs : 4 alternésNote perso : 8/10


On vous confie les rênes d'un club de foot britannique de troisième zone (quatrième, pour être exact). Vous prenez en charge le recrutement des joueurs et du staff technique, la constitution d'une équipe, supervisez les entraînements, décidez des tactiques et des remplacements, appelez des sponsors (les panneaux publicitaires représentent des jeux édités par Gremlin et des magazines Amiga de l'époque !). Vous tenez également la compta du club... En gros, on vous épargne seulement le lavage des vestiaires et la tonte de la pelouse, ça sera peut-être pour la suite...

Après quelques dizaines d'heures passées à loucher sur des tableaux pleins de chiffres, à injecter du fric où il faut et à botter les fesses des bonnes personnes, vous devriez commencer à récolter les fruits de vos efforts, et grappillerez progressivement des places au championnat, ce qui vous rapprochera de votre but final : terminer en tête de la Premier League, en arrachant toutes les coupes que vous pourrez en chemin. Je vous préviens, il sera long !

Premier Manager pose les fondations d'une série prolifique de simulations de gestion footballistique toujours en vogue aujourd'hui. Il s'adresse d'abord aux passionnés du genre tout en demeurant accessible aux tocards comme moi, grâce à une interface claire et à des menus pas trop surchargés. Enfin, pour apporter un peu de couleur entre deux séances de management, le jeu vous laisse assister aux matchs de votre équipe en direct, devant un petit écran animé, minimaliste, bien sûr, mais bienvenu. C'est le genre de petites touches qui fait la différence, dans l'esprit du joueur, entre un jeu de gestion attrayant et une foire aux statistiques indigeste. Ici, on trouve le juste équilibre entre complexité et atmosphère. Faut-il encore aimer le foot et s'intéresser un tant soit peu aux championnats anglais...

Pour moi, c'est une passion.

« Eh Toshiba là-bas oh ! »


Où le télécharger ?
Emuparadise
Planet Emulation
The Game Archives
The Old Computer



On the Ball
On the Ball

Voir aussi :
Player Manager
Player Manager
Speedball 2
Speedball 2