Jeux Amiga PC et consoles Mega Man Livres
La bibeloterie Liens Contact Jukebox
Livres

Gagner la guerre

Gagner la guerre Titre :
Gagner la guerre

Auteur : Jean-Philippe Jaworski
Année : 2009

Score :


L'histoire mouvementée de Benvenuto Gesufal, "maître-espion" au service d'un éminent homme politique, à la fois témoin et acteur des plus viles intrigues et des plus sournoises trahisons. Le monde fictif, organisé en cités-États, elles-mêmes gouvernées par de puissantes castes aristocratiques et de marchands, rappelle la Renaissance italienne.

Je critiquais la traduction française de Pisse de chwal, et l'emploi décalé de l'argot des années cinquante dans un cadre médiéval. Je m'attristais du faible niveau (et du niveau de conformisme) de la littérature fantastique hexagonale (Ayesha). Eh bien voilà, je le tiens ! Le roman d'Heroic Fantasy français qui n'envierait rien à Zola !

En dehors de l'écriture de haute volée (à noter, cinq pages de dialogues tout en argot absolument délectables qui nous tombent dessus vers le tiers du livre), le personnage principal (et narrateur) présente toutes les caractéristiques que j'aime à voir chez un anti-héros. Il n'est pas lisse. Ni bon, ni jeune, ni beau, ni surpuissant ; il est cynique sans être arrogant. Il lui arrive de se tromper lourdement, d'en prendre plein la tête, et il confesse ouvertement à son lecteur être un salaud, tout en lui suggérant d'un ton gouailleur de venir prendre sa place !

Je n'aurais que deux petites choses à reprocher au livre : la présence (quoique discrète) d'elfes et de nains (les stéréotypes tolkieniens m'agacent) et des personnages secondaires sans substance, Benvenuto accaparant à lui seul toute la lumière.