« Ah ! Not a charged shot ! »

Mega Man Maverick Hunter X

Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X

Système : PSPGraphismes :
Éditeur : CapcomSons et musiques :
Année : 2006Difficulté :
Genre : Action/plates-formesNote perso : 6/10


Un remake de Mega Man X réalisé en 3D, dans une intention purement esthétique, le titre conservant sa conduite traditionnelle sur un seul plan (2D). Des séquences en anime ont été incorporées, ainsi qu'un second personnage jouable : Vile, l'antagoniste récurrent qui porte un casque de Boba Fett. C'est le stéréotype du "rival" de shōnen : un éternel perdant, ravagé du panier et à l'égo démesuré.

Si la réalisation se montre techniquement aboutie, je trouve le rendu inégal et peu inspiré. D'autre part, les quelques différences qui m'ont frappées, avec le titre originel de 1993, ne flattent guère son successeur.

Un détail en particulier m'énerve prodigieusement : "le dash + saut" depuis un mur vertical s'exécute correctement une fois sur trois. J'ai l'impression qu'on nous demande de sauter une fraction de seconde avant le dash, désormais. Cela rend la négociation de certains sauts et de certains boss (Flame Mammoth) extrêmement hasardeux. Quand on ressort un titre immensément populaire, célébré avant tout pour sa maniabilité réglée à la pine de mouche, on ne peut pas négliger ce paramètre essentiel !

Autre "perfectionnement" dont je me serais passé, le fait que le personnage gueule le nom de son arme à chaque tir, comme dans un manga ! Savez-vous que dans un jeu vidéo, le joueur tire chaque seconde, des heures durant ? À la limite, faites-le meugler seulement quand il lance une attaque chargée...

Et enfin, je suis énervé d'avoir dû me coltiner tout le jeu en dirigeant X, c'est-à-dire une copie inférieure du jeu que j'ai déjà terminé deux-cents fois, avant que celui-ci m'autorise à essayer le nouveau personnage, Vile, étant donné que c'est la seule chose originale présente dans ce titre.

D'ailleurs, ce type ment. Vile est une catastrophe ! Moins mobile qu'un escargot asthénique, incapable de tirer et de se déplacer en même temps. Les développeurs n'ont pas l'air d'avoir compris que le succès de la série reposait sur l'agilité et la vitesse du personnage. Et dites moi si je rêve, mais il n'y a qu'une seule musique qui nous accompagne dans tous les niveaux, avec Vile ? Comment est-ce possible ?

Après une première impression favorable, les contrariétés précitées m'ont douché rapidement. Mega Man Maverick Hunter X est un remake compétent mais oubliable (et donc superflu), au contraire d'un Mega Man Powered Up, qui m'avait pourtant horrifié au premier regard. Ne jugez pas un moine habillé d'une couverture !

Ordre proposé :
Flame Mammoth > Chill Penguin > Spark Mandrill > Armored Armadillo > Launch Octopus > Boomer Kuwanger > Sting Chameleon > Storm Eagle

Vous pouvez quitter le niveau de Flame Mammoth sans le terminer si vous le trouvez trop difficile, mais récupérez quand même les bottes.
Armadillo est sensible à l'arme électrique, et ce même lorsqu'il se met en boule et rebondit sur les murs. Ne vous arrêtez pas de tirer !

Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X
Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X
Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X
Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X
Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X Mega Man Maverick Hunter X